Free shipping to EU and CH from 59€

Désormais on se tartine aussi de CBD - 24 Heures, 19-20 Juin 2021

I.D. Swiss Botanicals propose des crèmes contenant des extraits de cannabis. C'est la nouvelle aventure de Babylon Sciences dans un marché où il faut sans cesse expliquer et rassurer.

"Nous sommes des rebelles mais sérieux." Telle est l'une des devises, aussi provocatrice qu'évocatrice d'I.D. Swiss Botanicals, une nouvelle entreprise au nom parlant, basée à Lausanne. I.D. comme un clin d'oeil phonétique à la petite fille qui court dans nos montagnes, Swiss pour souligner la qualité et le sérieux de ce qui se fait chez nous et Botanicals pour l'effet vert. C'est elle qui commercialise depuis peu deux crèmes (une de jour, une de nuit), un sérum et un masque au CBD. Mais elle est en fait, la petite soeur d'Avengarde (fleurs à fumer et huiles au CBD) et de Natural Shelter (produits au CBD pour animaux vendus chez les vétérinaires), les trois premiers "enfants" de Babylon Sciences.

Malgré sa consonance anglaise et son lien évident à a Jamaïque, c'est bien une entreprise vaudoise, qui a ses locaux à Lausanne. Elle a été fondée en 2018 par cinq amis et entrepreneurs de la place: Patrick Delarive, Cédric Rimella (ex-On My Way, entreprise de pressing), Andreas Schollin-Borg (portail de nettoyage Batmaid, espaces de coworking Gotham), Florent Bourachot (start-up immobilière Neho) et un avocat de Genève qui désire rester discret. 

Du champ à la fumette
À la suite de la légalisation du cannabis avec moins de 1% de THC en 2016, les cinq copains décident de se lancer sur ce marché, jusque-là occupé par des acteurs opaques. Leur idée? Comme les maraichers: tout contrôler du champ à l'assiette, ou plutôt du champ à la fumette. Ils veulent faire pousser du chanvre de qualité - dont la génétique assure des valeurs entre 0,03% et 0,08% de THC - bio et vendre tout d'abord des fleurs à fumer. 

Rappelons ici les différences de base entre le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabidiol (THC). Le premier contient moins de 1% de THC. Il est légal et non psychoactif. Il est utilisé sous diverses formes pour ses vertus relaxantes. il entre désormais dans la composition de nombre de produits dérivés, comme les compléments alimentaires ou la cosmétique. Le second est illégal, psychoactif et consommé de manière récréationnelle. Son utilisation thérapeutique sous contrôle médical progresse. 

"C'est déjà au tout début de l'aventure que nous avons compris que rien ne serait facile sur ce marché", se souvient Cédric Rimella, cofondateur et CEO de Babylon Sciences. "Le CBD a beau être légal, on est encore loin de pouvoir le vendre comme des Haribo. On passe énormément de temps à expliquer, à rassurer. On est jugés en permanence. Socialement, c'est un sujet extrêmement clivant. Ce qui nous a confirmé que notre approche scientifique, transparente et locale était la bonne."

On imagine aisément qu'obtenir des autorisations pour cultiver 1500 m2 de chanvre sous serre sur les hauts de Vevey a dû être tout sauf évident. "Tout comme recruter les bonnes personnes pour assurer une production de très haute qualité, reprend l'entrepreneur, dont les lumineux et vastes bureau lausannois rappellent ceux des start-up les plus branchées. On ne trouve pas ce genre de profil sur LinkedIn!"

Aujourd'hui Babylon Sciences produit 5 tonnes de CBD naturel et bio dont la teneur en THC se situe génétiquement entre 0,03% et 0,08%. La maitrise est totale, du clonage à la récolte en passant par la nursery et la floraison. La vente des fleurs à fumer et ses dérivés, comme des huiles aromatisées, sous la marque Avengarde, finance les 29 employées de Babylon Sciences et la recherche et développements de ses nouvelles gammes.

Lire plus ci-dessous...

 

Recherche